Les PARRAINS ARLECCHINI & CAPOCCELLO
24ème de Libourne (2008)

 

Les Elèves de la 24ème PROMOTION DE L'ESOG de LIBOURNE ont choisi pour Parrains 2 Gendarmes du GIGN, décédés accidentellement dans un exercice en plongée profonde le 28 Novembre 1996.
Antonio CAPOCCELLO : dit TONIO - 1962-1996, brevet GIGN N° 120 disparu accidentellement lors d'un exercice de plongée en eau profonde au large d'Agay le 28 Novembre 1996. Il entre à la Garde Républicaine à Paris avant de rejoindre le GIGN en 1988. Il participe à de nombreuses missions dont la plus connue dans l'histoire du GIGN, est l'assaut de l'Airbus d'Air France le 26 décembre 1994 à Marignane. Exigent, perfectionniste, bon camarade, une montagne de gentillesse. Sportif accompli : fou de vélo, il parcourrait chaque année des milliers de kilomètres.
Eric ARLECCHINI : dit ARLE 1961-1996, brevet N° 131 disparu dans les mêmes circonstances le 28 novembre 1996. Gendarme mobile à l'escadron de Melun, il rejoint le GIGN en 1989. Après de nombreuses missions, il se trouve également dans l'équipe d'assaut du 26 décembre 1994, il est gravement blessé. Connu pour son sourire, sa gentillesse, son goût de la vie et surtout des défis.
Voilà, en quelques lignes le portrait de deux bonshommes extraordinaires (dans tout le vrai sens du terme !), qui nous ont quitté, mais bien sûr cela va bien au delà du professionnalisme ! C'était des sportifs accomplis, Arlé a dû abandonné le football professionnel après une grave blessure au genou, quant à Tonio, lui avalait, des milliers de kilomètres chaque année à travers toute la région par passion de la " petite reine " et pour s'entretenir !
L'Insigne de la Promotion
Insigne monobloc en relief : Posés sur une Grenade Or de la Gendarmerie Mobile, un parachute à coupole blanche est enserrée par deux Brochets (Certains disent des Barracudas), réputés et redoutés pour leurs mordant et leurs attaques fulgurantes portant sur le dos le nom des Parrain : MDL/C CAPOCCELLO à gauche et GND ARLECCHINI à droite fond bleu entre les suspentes qui rappelle également la spécialité des Parrains et l'endroit de la tragédie (la mer). Le triangle formé par les suspentes est posé lui sur l'ancien modèle de réticule de tir du FRF1 et que l'on retrouve sur le magnifique Brevet. Sous les branches horizontales, on trouve les rubans de la Médaille Militaire à Gauche et celle da la Valeur militaire à droite.
Dimensions: 6,45 x 3,50 cm
Dos grenu doré, épingle sertie verticalement par des pattes repliées, deux oreilles situées en haut de l'insigne au niveau du ressort empêchent celle-ci de pivoter. Un cartouche à droite pour une éventuelle numérotation.
Marquage à gauche : 24ème promotion GN 0344 (N° d'homologation attribué le 02 Septembre 2008). Et BOUSSEMART 2008 à droite.
Noter : le nom du fabricant BOUSSEMART gravé de façon inhabituelle mais sous la forme élégante d'une signature ! On voit bien ici : les têtes argentées des rivets serties à droite du cartouche et sur le " 4 " de l'applique qui apparait en gris clair en arrière plan. Et aussi un mini tourillon de calage à gauche du cartouche.

 

Ecusson de bras de la 24ème Promo aux couleurs de la Cie (Vert) et de la Gend (Bleu et Noir) la Grenade et le marquage en Jaune pour l'appartenance du GIGN à la Mobile
Passant d'épaule aux couleurs de tradition de la 4ème Cie (Vert) avec le chiffre 24 en Romain (XXIV)
Portait des Parrains : " Tonio " à Gauche et " Arlé ", deux Gendarmes dans la force de l'âge partis bien trop tôt ! la force tranquille, la volonté et la gentillesse se lisent sur leur visage.
Que s'est il passé au fond, en ce triste jour du 28 Novembre 1996 ? lequel des deux à tenté de secourir en vain l'autre, peut importe, bien que nous ne le saurnos jamais! fidèles à la devise du Groupe : (Sauver des vies au mépris de la sienne) alors entre binôme et Frère d'Arme….
Hommage spécial à
Antonio CAPOCCELLO et Eric ARLECCHINI
TONIO avait obtenu le Brevet N° 120
Eric quant à lui le N° 131
L'un des plus prestigieux brevets militaire du monde celui du GIGN de fabrication Arthus Bertrand, homologué : G 2530 en Mai 1977. (Attention, de très nombreuses copies circulent : les vrais sont très rares sur le circuit des collectionneurs et doivent impérativement être marqués A B (Arthus Bertrand) Paris et avoir l'homologation G 2530) .Lors du cérémonial de fin de stage après des une sélection impitoyable et des mois d'entraînement intensifs les Gendarmes retenus s'entendent dire par le légendaire Christian PROUTEAU, un des "Pères " du Groupe :
Gendarme X… je vous remets le brevet N° …" Portez- le Haut et Soyez en Fier "
Prononcé par Prouteau lors de la cérémonie de la remise des Brevets.
La devise du Groupe : (Sauver des vies au mépris de la sienne) "
Le brevet a été dessiné par le Lt. PROUTEAU et le Gendarme DELAFRENEE (titi)
La stèle des Héros située comme il se doit à la caserne Pasquier*, du nom du premier Gendarme du Groupe décédé à l'entraînement : gravés en lettres d'or comme il se doit sur une plaque de marbre bleuté enchâssée elle-même dans un bloc de granit rose de forme conique et sous le brevet, pour lequel ils ont donné leur peau pour la notre, les Noms des neuf gendarmes morts soit en Action (les 2 derniers sur la plaque), soit à l'entraînement !
*Pasquier Raymond qui a également appartenu au GIGN 4 de Mont de Marsan (40) a été mortellement blessé, le 23 avril 1977, au cours d'un exercice d'entraînement particulièrement périlleux. la 95ème Promo de Montluçon (19 Mars 1986) l'a choisi comme Parrain Pas d'insigne de Promotion réalisé à l'époque : le 1er insigne n'est apparu qu'à la 97ème le 18/06/1986 soit 3 mois plus tard hélas !
Vue générale des stèles commémorant ceux trop tôt partis dans la fleur de l'âge ! 3 Stèles existent et sont réunies dans la caserne Pasquier pour mes Frères d'Armes.
1 par unité du GSIGN (Groupement de Sécurité et d'intervention de la Gendarmerie Nationale) créé le 1er Janvier 1984. Unités qui ont fusionné le 1er Septembre 2007 pour former le " nouveau GIGN "
A gauche celle de l'EPIGN, au centre celle du GIGN et à droite celle du GSPR !
Vue aérienne des Bâtiments du GIGN sur le plateau de Versailles-Satory,
La caserne Pasquier est celle de droite en forme de pointe de flèche et au toit vert construite pour la création du GSIGN. L'EPIGN et le GSPR ont squatté des Bâtiments du GBGM (Groupement Blindé de la Gendarmerie Mobile) héritier du 45ème Bataillon de Char de Combat de la Gendarmerie. Unité
qui a affronté régiment " Grossdeutschland " de la 10e Panzerdivision devant Sy et Stonne pendant 4 jours à partir de la nuit du 13 au 14 mai, perdant 40 chars sur 45.
La seconde : à gauche de la 1ère a été inaugurée par Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux le 8 Avril 2010. Les nouvelles installations du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale. C'est un bâtiment de 10.000 m2, qui a couté 23 millions d'euros, et dont l'ouverture symbolise "l'achèvement de la réforme du GIGN, entreprise en 2007" selon les mots de son chef, le général Denis Favier.
Lieu du Drame : Agay dans le Var sur la carte …Source : Wiki.
Le paradis sur terre : une trentaine de Km séparent Agay d'Antibes 06 (CNIGN) Centre Nationale d'Instruction Nautique de la Gendarmerie Nationale : la Maison mère des Plongeurs de la Gendarmerie (à noter que le centre forme de nombreux étrangers mais également des policiers de la Fluviale de Paris)

 

Richard ZIELINSKI (Adjt ER)
Remercie : Particulièrement
Le Lt Jean-François BRISSE
Ainsi que le Major Michaël BICHE
De la Cellule Com GIGN
A Aix : Avril 2009
Mise à jour en Novembre 2015
Mise en page pour le net
Jean-Pierre MAGUET

Retour